D’abord attirée par l’expressionnisme abstrait, le corps sera le médium porteur des émotions et vécus intimes. Puis vint une attirance plus forte, à force de toucher à cela, la matière. Depuis peu, le pas est franchi vers cette notion de l’abstrait assumé, libération. Une découverte onirique, où l’émotion passe à travers les jeux de matières subtiles. Une toile se lie à l’autre, l’évocation de la nature devient le pilier d’ancrage du ressenti
Site internet : http://www.sophieandre.com